Night Call

Un film fascinant. Le spectateur ne sait pas où se placer. Non pas vis-à-vis du voyeurisme journalistique auquel prend part le héros, sans empathie pour ses semblables. Mais bien vis à vis de ce héros justement, qui sait si bien nous fasciner dans le bon comme dans le mauvais. Fascinant dans son absence totale d’état d’âme, fascinant dans sa faculté à corrompre les esprits, fascinant dans ses efforts pour devenir quelqu’un de normal (du moins Continuer la lecture Night Call