Podcasts de Plan B

Plan B, c’est avant tout l’occasion pour quelques larrons de se retrouver, autour de nourritures équilibrées et de mets goutus. L’occasion pour ces trentenaires assumés de retrouver et partager leurs plaisirs geeks d’antan et d’aujourd’hui et d’en faire profiter les autres, sous couvert de vulgarisation culturelle pour les poditeurs de 7 à 77 ans.

Mais finalement, l’introduction suffit généralement à comprendre que si les podcasts de Plan B sont savoureux, c’est pour le naturel qui ressort régulièrement des débats. Les “je suis le créateur de l’univers j’ai fait caca et voila” de Kaern, les “bon j’ai envie de poser une question : pourquoi ?” de Varou, la voix suave et …. ouahh…. je …. suis…. faaaatiiiigué de Fifi, toujours très précis néanmoins dans ces explications mais qui a eu le malheur d’avoir la fréquence de vibrato exacte pour hypnotiser n’importe quel auditoire même défoncé au crack. Et puis le petit Syd, qui aime beaucoup les choses parce que généralement… “ça fait plaisir”.

Plan B c’est aussi l’occasion de retrouver des grandes thématiques du geekisme, expliquées avec plus ou moins de connaissance, de préparation, et d’informations éronnées, selon qu’ils aient un invité ou… pas d’invité. L’occasion de refaire un tour sur les premiers MMO en oubliant des titres comme Anarchy Online ou Tera, mais on s’en fout parlons de WoW ! L’occasion de vivre des débuts de Jeux de rôle avec des incompétents notoires qui sauront passer outre les fines énigmes de Karen dans la veine du fameux
– “le barman vous regarde avec mepris, vous reconnaissez sous sa barbe un tatouage fameux… celui des tueurs de dragons”.

– OK JE VAIS LE DEMONTER§§§

Si certains épisodes sont un peu longs en comparaison au contenu rédactionnels qu’ils apportent (les podcasts font régulièrement 3h, et certains montent plus jusqu’à 4…), leur non-professionnalisme ambiant, mâtiné du désir de bien faire (“non mais bon euh… l’introduction donc”, “et là on pense tous à.. merde pourquoi il se lance pas le générique de Star Wars”) nous fait savourer la vie autour de cette table remplie de chips et de bières.

Tout cela n’est pas graveleux, rarement de mauvais goût, le son est de bonne qualité, il y a souvent une programmation musicale au montage (sauf qu’en osef s’en occupe en direct, et là c’est de la merde). Clairement l’un des podcasts que je préfere sur la scène française, et clairement une expérience qui ne peut QUE donner envie de s’essayer à ce hobby parce que… c’est bordélique et pourtant c’est intéressant et super drôle. DONC CA DEVRAIT ETRE JOUABLE §§

Les épisodes à écouter en priorité pour “subir” la quintessence de leur oeuvre : Le Jeu de rôle N° 2, dans un monde post-apocalyptique, souvent très drôle (JDR – La Stéréoscopie de la Mer(De)sséchée). Et l’épisode de Star Trek, ou les qualités des invités font qu’un néophyte y apprend eeeeeeenormément de choses.

Il y a environ une petite vingtaine d’épisodes à l’heure actuelle.

Le site du Podcast : http://planb-podcast.net/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.