La Stratégie Ender

Attention, filouterie ! Là où le trailer vous propose un voyage fantastique, en pleine guerre intersidérale, ambiance space opera avec un gamin qui sauve le monde, vous serez surpris de ne trouver finalement qu’un petit huis clos pas horripilant, mais qui fait fi de toute l’ampleur du roman.

J’ai été même encore plus surpris de regarder tout ça de façon plaisante. Le parcours initiatique de ce gamin surdoué mais sensible, préparé à un grand destin mais en proie à de nombreux doutes, m’a plutôt retenu devant l’écran. Reste que tout cela est peut être trop formaté et pas assez ambitieux, le spectateur ne ressentant que moyennement la pression militaire et aveugle qui s’exerce sur le héros, encore hésitant sur le destin qu’il souhait embrasser. Car voila bien de quoi semble parler le roman.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.