2h de perdues

Une initiative originale que de revenir pendant une heure sur les scènes marquantes d’un film de merde. Les chroniqueurs, dubitatifs, détricotent les illogismes de l’histoire, saluant les grandes prestations d’acteurs et les faux raccords divers. Ainsi que les invraisemblances d’histoires complétement bancales. Les films donnent tout, forcément, et certains ont beaucoup à donner (Wild Wild West, Timecop). Parfois, c’est un peu rapide, on se retrouve à la fin du film en se disant qu’il y avait plus à en dire. Finalement, c’est plutôt bon signe que le podcast passe vite.

Dernièrement, les chroniqueurs se sont essayé à chroniquer un grand film : Jurassic Park, lors de sa sortie en version 3D. Et ben même si j’étais sur la défensive à l’idée de les écouter psalmodier sur un mythe, j’ai finalement beaucoup rigolé devant les analyses pince-sans-rire de cette bande. Et la replique “Samuel L. Jackson dans ce film, il fume tellement qu’à coté Serge Gainsbourg c’est un sportif de haut niveau” a fini de m’achever.

Bref, même avec de grands films, votre formule marche. Continuez !

Un commentaire à propos de “2h de perdues

  1. D’autant plus qu’à l’heure des free to play et de la multiplicité de l’offre de divertissement, c’est bien le temps que nous décidons d’octroyé à telle ou telle œuvre qui deviendra in fine la monaie de référence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.